Pleins Feux Sur un Thérapeute

Entretien avec Jason White

Écrit par Tanya Davies
Publié le

Lors des Jeux Invictus, à Toronto du 23 au 30 septembre prochains, vous verrez le thérapeute du sport Jason White dans les coulisses. À titre de praticien principal pour la compétition de golf, Jason aidera les athlètes à rester en santé et à pouvoir compétitionner. « C'est un nouveau rôle pour moi, révèle Jason. J'ai très hâte de travailler aux côtés de militaires actifs et de vétérans, hommes ou femmes. »

C'est ce qui rend les Jeux Invictus très spéciaux : fondés en 2014 par le prince Harry, les jeux visent à présenter le sport comme autre méthode de réadaptation et de rétablissement pour le personnel militaire et les vétérans blessés ou malades. Le mot invictus signifie invaincu, et Jason voulait participer aux jeux pour pouvoir « appuyer notre personnel militaire, qui nous a déjà appuyés dans le passé et nous appuiera toujours ».

Les premiers Jeux Invictus ont eu lieu à Londres; 400 athlètes de 13 pays y ont pris part. Les jeux de Toronto comprendront 12 sports adaptés auxquels participeront environ 500 athlètes de 17 pays. Jason sait que les jeux susciteront des émotions, tant chez les athlètes, les entraîneurs et les spectateurs que chez les 1 500 bénévoles. « Les compétiteurs ont survécu à grands frais, tant physiques que mentaux, souligne-t-il. On verra des larmes de joie et des rires. »

Jason a été nageur de compétition pendant une décennie et a lui-même constaté les avantages des traitements athlétiques pour les blessures. « J'ai toujours eu un vif intérêt pour le domaine de la santé et je me suis rendu compte que la thérapie du sport était mon domaine. » Il a commencé à travailler avec des athlètes d'élite en 2004 au niveau provincial. Il a ensuite acquis une expérience avec des athlètes nationaux, puis lors d'événements internationaux importants comme les Jeux du Commonwealth. Jason est actuellement le thérapeute du sport de Rugby Canada, de l'équipe nationale sur luge et de Sledge Hockey Ontario. « Je voyage souvent pendant l'année, de 10 à 12 semaines, avec des organismes sportifs nationaux, raconte Jason. Les thérapeutes du sport qui vont sur le terrain peuvent fournir des soins complets aux athlètes, du moment de la blessure à la reprise complète des activités. »

Jason pourra prendre soin des athlètes aux Jeux Invictus, mais il sait que les victoires ne sont pas le seul but de la participation à cet événement. « Les jeux ont des volets émotifs et mentaux, et c'est ce que représente le mot invictus, conclut Jason. Et on constate qu'on peut tous surmonter ses blessures grâce au pouvoir du sport. »


Thérapeute du sport
Jason White

R.Kin, RMT, CAT(C), SMT(C)

Ancien nageur de compétition, Jason White a connu nombre de blessures et de traitements. Son désir d'aider les autres à surmonter leurs blessures et à reprendre un mode de vie sain l'a poussé à devenir thérapeute du sport et massothérapeute autorisé et inspire sa pratique privée actuelle.