Je suis Blessé, Que Dois-Je Faire?

Soignez votre cou!

Écrit par Jasmine Miller
Publié le

L'expression text neck, ou syndrome du cou texto, a été inventée par un médecin de la Floride en 2008 pour décrire les microtraumatismes répétés au cou causés par l'abus du téléphone intelligent. Plus précisément, ils apparaissent lorsqu'on garde la tête penchée, pose universelle que nous adoptons tous pour envoyer des textos, mettre notre page Facebook à jour ou suivre les stars d'Instagram.

Les douleurs au cou sont le symptôme le plus évident de ce qu'on appelle le syndrome du « cou techno »; les tablettes et les lecteurs électroniques, les ordinateurs de bureau et autres écrans contribuent également à ce problème. Le syndrome comprend également des maux de tête, l'engourdissement dans les mains ainsi que des douleurs aux épaules et au bas du dos. Et en plus, il est très commun. « Le syndrome du cou techno touche la moitié de mes patients à mon avis », affirme Jonathan Sun, thérapeute du sport agréé ainsi que directeur clinique et propriétaire de Evolution Sports Therapy à Vancouver.

Cela n'est pas étonnant, car les Canadiens passent 90 minutes par jour sur leurs téléphones intelligents, et nombre d'entre nous nous contorsionnons dans la position qui cause le syndrome du cou techno : « Les coudes à angle de 90 degrés, les épaules et le dos voûtés, le menton vers l'avant, la tête vers le bas », explique Jonathan. Si on garde cette position pendant longtemps, elle cause beaucoup de douleur. Pourquoi?

Si votre tête est penchée en avant, elle augmente la pression sur le cou. Selon le rapport Assessment of Stresses about the Cervical Spine (évaluation des pressions sur la colonne cervicale) du Dr Ken Hansraj, directeur de la chirurgie rachidienne à la New York Spine Surgery and Rehabilitation Medicine, une tête d'adulte, en position neutre (visage vers l'avant, oreilles au-dessus des épaules) pèse environ 12 livres (5,4 kilos). Dans la position qui cause le syndrome du cou techno, la pression exercée sur notre cou est de près de 60 livres (27,2 kilos). Nos cous ne sont pas conçus pour cela. Cette posture peut détériorer le dos et, avec le temps, désaligner la colonne vertébrale.

À court terme, la douleur peut rendre les simples tâches impossibles. « À long terme, elle a un impact sur tout », affirme Jonathan, nommant les possibilités particulières : « coincement de la coiffe des rotateurs, syndrome du canal carpien, nerfs coincés, douleurs chroniques au haut du corps et maux de tête... » 

Heureusement, on peut facilement y remédier – sans avoir à se déconnecter. 

Assoyez-vous toujours correctement

« Ça veut dire qu'il faut utiliser le fauteuil entier », souligne Jonathan.

Ne vous perchez pas sur le bord; assoyez-vous tout au fond. Assurez-vous de sentir le dossier le long de votre dos.

Lorsque vous utilisez votre téléphone intelligent, gardez-le au niveau des yeux, gardez les coudes près du corps et reculez un peu le menton. Cela rapproche votre tête de la position neutre, donc il y a moins de pression sur votre cou et votre colonne vertébrale. C'est un peu inconfortable, mais vous en tirerez avantage.

Imposez de nouvelles demandes à votre corps

« Tout ce que nous faisons place une demande sur notre corps », explique Jonathan, en parlant des pratiques qui deviennent habituelles. « Et notre corps s'adapte toujours à ces demandes. »

Certaines demandes sont positives; la natation est une demande, comme le fait de déjeuner ou la méditation. Notre corps s'y adapte en devenant plus fort, plus efficace et en rendant l'esprit lucide.

D'autres demandes, comme de répondre au téléphone en étant assis, ne sont pas très positives. Notre corps réagit en se voûtant et en émettant une douleur.

Personne ne vous demande de cesser d'utiliser vos appareils, ce qui est probablement impossible pour les trois Canadiens sur quatre qui possèdent un téléphone intelligent, mais « il faut imposer une autre demande qui équilibre le corps », explique Jonathan.

Dans ce cas, une activité physique quelconque que vous faites trois fois par semaine. « Trouvez quelque chose, n'importe quoi que vous aimez faire, et faites-le régulièrement, poursuit-il. Pour contrer le syndrome du cou techno, il suffit de bouger. »

Levez-vous de votre bureau toutes les heures

Profitez-en pour vous étirer pendant quelques minutes. Jonathan conseille de faire de grands moulins avec les bras pour détendre la poitrine ainsi que le haut et le bas du dos. Une tension apparaîtra probablement dans ces muscles en raison du temps passé devant l'écran, mais il est également important d'étirer votre cou.

Voici un mouvement simple mais efficace : placez une main sur l'épaule opposée. Appuyez et penchez la tête vers l'autre épaule. Tenez pendant quelques secondes, puis changez de côté.

Le dos de chat est un étirement qui soulagera le haut de votre dos. Étirez les bras droits devant vous. Prenez l'un de vos poignets avec l'autre main. Arrondissez le dos et tirez le poignet jusqu'à ce que vous sentiez un étirement derrière l'épaule.

Lorsque vous utilisez divers appareils pour vous connecter au monde entier, souvenez-vous de ces conseils simples pour éviter de vous connecter un même temps à un univers de douleur.

Thérapeute du sport
Jonathan Sun

B.E.P., CAT(C)

Jonathan est thérapeute du sport depuis 13 ans. Il est propriétaire de deux cliniques dans la région de Vancouver. Il effectue du travail clinique depuis 2004 et a été thérapeute du sport de l'équipe nationale de taekwondo pour les championnats du Commonwealth de 2006, de l'équipe canadienne féminine sénior de basketball, de l'équipe canadienne féminine de soccer U-18 et du programme provincial de soccer de la Colombie-Britannique.